lundi 9 octobre 2017

Assemblée générale du 6 octobre 2017

L'assemblée générale s'est déroulée le 6 octobre à 20h dans la salle de motricité de l'école Simone Veil.
L'équipe de bénévoles en place a présenté aux "nouveaux" les actions de l'association.
Des ateliers, en petits groupes, ont permis de faire ressortir différentes idées qui ne manqueront pas d'être étudiées par le tout nouveau conseil d'administration.

Bienvenue à tou(te)s les nouveaux(elles) adhérent(e)s!

Si vous n'avez pas pu venir à l'AG et que vous souhaitez nous rejoindre, vous pouvez le faire tout au long de l'année en prenant contact avec les adhérents ou en envoyant un courriel à amicalelaiquesth@gmail.com.

mercredi 6 septembre 2017

Ouverture d'une 4ème classe

Nous avons le plaisir de vous informer de l'ouverture d'une 4ème classe.

Cette ouverture va permettre de créer une nouvelle classe de maternelle.

Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour obtenir cette 4ème classe!

lundi 4 septembre 2017

C'est la rentrée! Et on parle de nous...






FRANCE BLEU

80 ans après, Saint-Hilaire-de-Clisson retrouve une école publique

Par Sarah Vildeuil, France Bleu Loire Océan lundi 4 septembre 2017 à 4:00
La nouvelle école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson
La nouvelle école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson © Radio France - Sarah Vildeuil

L'école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson fait sa toute première rentrée ce matin ! Cela faisait près de 80 ans qu'il n'y en avait pas eu dans la commune. La dernière avait fermé dans les années 1930.
Les élèves de l'école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson vont faire leur rentrée dans des locaux tout neufs ce lundi matin ! C'est aussi un jour important pour toute la commune. Pendant près de 80 ans, il n'y a pas eu d'école publique.





Les locaux flambants neufs de l'école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson - Radio France
Les locaux flambants neufs de l'école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson © Radio France - Sarah Vildeuil
Cela fait dix-huit ans qu'Elisa habite Saint-Hilaire-de-Clisson. Pour elle, la commune avait réellement besoin de cette nouvelle école. "J'aurais bien aimé une école publique pour mes enfants. Mais aujourd'hui ils sont grands !" Dans un pavillon voisin, Typhaine a plus de chance. Elle a emménagé il y a 4 mois. " L'école a aussi contribué au choix de la maison, explique Typhaine. J'ai mon petit garçon de trois ans qui fait sa première rentrée. Il va pouvoir profiter d'une nouvelle école. J'aurais à peine dix mètre à faire !", s'amuse Typhaine.

83 élèves pour cette première rentrée

Jusqu'à maintenant, il y avait seulement une école privée. Typhaine aurait choisi Clisson, à quatre kilomètres, si l'école publique n'avait pas ouvert. " Ce n'est pas dans mes convictions. Ce n'est pas une question de prix... Un peu quand même, car je ne suis pas pour que l'école soit payante", dit Typhaine.
Les murs gris flambants neufs de la nouvelle école vont accueillir 83 enfants, dont les deux petits-enfants du maire, Martine Legeai. "Ils sont très contents, ils sont déjà venus visiter l'école. Ils l'ont trouvé très bien. Mais ils m'ont dit: "il n'y a pas beaucoup de jeux !" Je leur ai dit que ça allait venir !" Françoise, une des trois professeurs, a déjà installé les siens. Cette rentrée aura une autre saveur pour elle. "Nous avons tout à construire avec les enfants. On ne rentre pas dans quelque chose déjà construit par des collègues !"
Et c'est aussi une rentrée spéciale pour Denis de Trogoff, instituteur et pour la première fois directeur d'école. "Dans une carrière, je pense que c'est très rare d'ouvrir une école ! "





De gauche à droite, Denis de Trogoff, directeur et instituteur; Martine Legeai, maire de Saint-Hilaire-de-Clisson et Francine Beauvineau, adjointe au maire - Radio France
De gauche à droite, Denis de Trogoff, directeur et instituteur; Martine Legeai, maire de Saint-Hilaire-de-Clisson et Francine Beauvineau, adjointe au maire © Radio France - Sarah Vildeuil
Seul déception pour le directeur, la quatrième classe espérée ne devrait pas ouvrir.



 L'HEBDO DU SetM

Saint-Hilaire-de-Clisson a son école publique

Deux écoles publiques ouvrent dans le département en cette rentrée, dont une à Saint-Hilaire-de-Clisson. Un moment historique.






L’équipe enseignante avec de gauche à droite : Elise Richard, Marielle Le Galudec, Denis de Trogoff, Anne-Gaël Forme-Bacherat et Françoise Laurent-Gatine. (©Hebdo de Sèvre et Maine)
Neuf ans après Saint-Lumine-de-Clisson, Saint-Hilaire a son école publique. C’était l’avant-dernière commune du Vignoble nantais à ne pas en être dotée. L’équipe enseignante est prête pour l’ouverture des classes, ce lundi 4 septembre.
Ce sont finalement 83 élèves qui vont faire leur rentrée lundi 4 septembre dans la nouvelle école publique dont le bâtiment a été livré le 18 juillet. Fin août, une opération portes ouvertes a permis aux enfants et aux parents de découvrir leur toute nouvelle école. Des locaux spacieux et flambant neufs bien accueillis par les enfants, leurs parents et le personnel enseignant.
C’est un projet qui avait démarré en 2013 et qui connaît son aboutissement avec cette rentrée scolaire 2017-2018. Le jour de la rentrée, ils seront 83 élèves à bénéficier des locaux de cette école publique toute neuve. Ils seront répartis dans trois classes de 25, 27 et 31 élèves chacune. Construit à l’espace de la Noue, au sein du complexe sportif, scolaire et périscolaire, le bâtiment a été édifié sur deux niveaux.
« La capacité est conçue pour six classes, deux en bas et quatre à l’étage. Nous allons démarrer cette rentrée scolaire avec trois classes. Les deux classes de plus petits sont au rez-de-chaussée et la classe des plus grands à l’étage », explique Denis de Trogoff, le nouveau directeur, auparavant enseignant à l’école de Gorges.
Un équipement complété par un espace multifonctions, une grande salle de motricité et une salle de pause. « Les espaces sont bien dimensionnés, lumineux, les bruits sont atténués. Tout cela devrait favoriser un climat apaisant pour les enfants. La disposition des salles a été bien pensée. Par exemple, les classes de maternelle communiquent directement avec la salle de sieste et les toilettes des plus petits », poursuit le nouveau directeur.

Trois enseignants du secteur

L’équipe enseignante est composée de trois professeurs des écoles. Marielle Le Galudec enseigne avec les tout-petits à partir de 2 ans jusqu’à la moyenne section incluse. Elle était auparavant enseignante au Landreau et sa classe comprend 31 élèves. Françoise Laurent-Gatine était jusqu’à présent enseignante à Maisdon- sur-Sèvre. Elle aura en charge 27 élèves de grande section à CE1. Quant aux plus grands, ils seront 25 dans la classe Denis de Trogoff, le directeur.
Deux Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles), Elise Richard et Anne-Gaël Forme-Bacherat, viennent assister les enseignants et compléter l’équipe à hauteur de 1,5 emploi.
L’école va fonctionner sur quatre jours de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 15. Sans appliquer la réforme des rythmes scolaires (il n’y aura pas de temps d’accueil péri-éducatif, ni école le mercredi matin). Suite au décret du mois de juin, l’école s’en affranchit.
La majorité des élèves vient de l’école Saint-Joseph, qui cette année a dû fermer l’une ses classes. Une autre part importante est constituée par les enfants hilairois scolarisés à l’école Jacques-Prévert de Clisson. Dans le même temps, on observe un partage équitable, entre l’école publique et l’école privée, d’enfants qui effectuent leur première rentrée.
« C’est une belle réalisation et le résultat de notre persévérance. Nous nous réjouissons que l’école démarre avec ce nombre d’élèves. Un chiffre qui peut nous laisser quelque espoir quant à l’ouverture potentielle d’une 4e classe par la suite », commentent quelques parents de l’amicale laïque, l’association initiatrice et porteuse du projet.
« Pour le moment, l’école ne porte pas encore de nom. Nous n’avons pas encore défini les modalités de ce choix et qui y sera associé – ce sera prochainement décidé en conseil municipal. L’inauguration aura lieu à l’automne », précise Martine Legeai, la maire de la commune.
Cette ouverture est historique pour la commune qui n’a possédé que quelques années une école publique, rue de la Garenne, durant le XXe siècle.

 PRESSE OCEAN

Saint-Hilaire-de-Clisson La commune retrouve une école publique


Le directeur Denis de Trogoff, Marielle Le Galudec et Françoise Laurent-Gatine.
Le directeur Denis de Trogoff, Marielle Le Galudec et Françoise Laurent-Gatine.
Photo Presse Océan-Frédéric Testu

Depuis des décennies, à Saint-Hilaire-de-Clisson, il n'y avait plus d'école publique. Elle rouvre lundi avec 83 enfants répartis en trois classes.
Francine Beauvineau sait qu'il y en a eu une. Mais elle a beau fouiller sa mémoire, elle ne sait plus quand c'était. Des anciens s'en souviendraient-ils ? « Je ne crois pas, je regarderai les archives », glisse, mi-gênée mi-ravie, l'adjointe aux Affaires scolaires. L'école juste construite à l'espace de la Noue est lumineuse. Elle voisine avec le restaurant scolaire, l'école Saint-Joseph, la salle de sports et la salle polyvalente. Faite pour durer, elle totalise six classes de 70 m2 avec vastes rangements, grande salle de mobilité, et matériel numérique dernier cri. Sa création n'allait pas de soi.





 OUEST FRANCE

Saint-Hilaire-de-Clisson. La nouvelle école fait plus que le plein


  • Dans la classe de Marielle, les tout-petits ont fait leur rentrée ce matin.
    Dans la classe de Marielle, les tout-petits ont fait leur rentrée ce matin. | Ouest-France.
par Corinne Argentini
 
Quatre-vingt-cinq élèves au lieu des 83 initialement prévus : la nouvelle école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson a largement fait le plein de ses trois classes. Elle en attend une quatrième.
À peine ouverte, la toute nouvelle école publique de Saint-Hilaire-de-Clisson attend déjà une classe supplémentaire. De la petite section de maternelle au CM2, ses 85 élèves se répartissent dans trois classes ayant chacune trois, voire quatre niveaux.
Pas simple : "Cela demande une préparation énorme", confirme Françoise, une des trois enseignantes de l’école. Les parents d’élèves ont lancé une pétition devant l’école pour obtenir une quatrième classe.
Avec deux élèves de plus que ce qui était attendu, le directeur Denis de Trogoff espérait bien, ce matin, décrocher la venue d’un inspecteur pour compter ses élèves et inclure l’école dans le débat de la commission qui décidera, demain, de réajuster les postes.

samedi 2 septembre 2017

MOBILISATION

Chers parents,
L'inspectrice ne viendra pas compter les élèves comme prévu lundi car l'inspecteur académique aurait dit de ne pas se déplacer pour 1 ou 2 élèves au-dessus du seuil indicatif. (Pour rappel, le seuil était à 81, l'école compte 83 élèves.)
La situation de l'école ne pourra donc pas être étudiée en commission mardi 5 septembre et il n'y aura aucune chance de voir une 4ème classe. Nous réfléchissons à des actions. Toutes les idées sont les bienvenues.
Nous vous demandons d’en parler aux parents que vous connaissez. Nous vous solliciterons lundi matin pour signer une pétition pour demander que notre situation soit examinée en commission ce mardi.

Attention : cela ne veut pas dire qu’il faut s’inquiéter si l’école reste à 3 classes, simplement à l’heure du dédoublement des CP dans les zones à favoriser, il semble aussi judicieux d’aider notre école à démarrer dans les meilleures conditions possibles. C’est maintenant qu’il faut se manifester.

Pour rappel, composition actuelle :
2 TPS -16 PS - 13 MS = 31
11 GS - 10 CP - 6 CE1 = 27
5 CE1 - 6 CE2 - 13 CM1 - 1 CM2 = 25




  L'amicale laïque  06.14.15.91.35

samedi 1 juillet 2017

Rythmes scolaires à la rentrée

L'école se fera sur 4 jours à la rentrée .

Les horaires seront:

  • 8h45-12h
  • 13h30-16h15

jeudi 8 juin 2017

Inscriptions école

Vous avez dû recevoir les papiers pour l'inscription à l'école.

Les permanences inscriptions auront lieu en mairie les:

  • vendredi 16 juin de 15h à 19h
  • samedi 17 juin de 9h à 12h.


On vous demande de fournir une certificat de radiation de l'école fréquentée cette année. Pour les élèves scolarisés à l'école privée de St Hilaire, il sera fourni hors délai. Ce n'est grave, il pourra être donné plus tard.

N'oubliez pas la réunion d'information organisée par la mairie, le mardi 20 juin à 19h, salle de la Noue!